e-congres international

 

Auteurs : Bruce Alberts, Alexander Johnson, Julian Lewis, David Morgan, Martin Raff, Keith Roberts, Peter Walter

(Traduction Michel Darmon)

 

Éditions Lavoisier Médecine sciences

site web : www.lavoisier.fr

Novembre 2017

1 464 pages

Tarif indicatif de 159,00 €

 

On ne peut qu’être impressionné et saluer la publication de cette somme extraordinaire que constitue le livre intitulé Biologie moléculaire de la cellule. Il s’agit d’un ouvrage collectif écrit par les meilleurs spécialistes mondiaux de la biologie cellulaire, sous l’égide de Bruce Alberts, de l’université de Californie, San Francisco, ancien rédacteur en chef du journal Science et président de l’Académie des sciences des États-Unis.

Quel chemin parcouru depuis la première description d’une cellule par Robert Hooke en 1667 à partir d’un morceau de liège ! Les caractéristiques de cet ouvrage sont la clarté du texte, en soulignant la limpide traduction du Pr Michel Darmon, la remarquable qualité des figures, la présentation très pédagogique et enfin, son exhaustivité qui prend en compte tous les aspects de la vie cellulaire.

On part du coeur de la cellule avec le génome et les mécanismes génétiques de base, allant vers les aspects morphologiques, les méthodes d’étude des cellules, l’organisation moléculaire interne, la vie collective des cellules (signalisation cellulaire, épigénétique, contrôle de l’expression des gènes, apoptose…), leur origine depuis les cellules souches jusqu’aux cellules cancéreuses. Sont aussi abordés les interactions avec les agents pathogènes et le système immunitaire inné et adaptatif. Il fait peu de doute que ce livre puisse être considéré comme la référence sur toutes les connaissances actuelles concernant l’intimité moléculaire des cellules.

L’ouvrage intéressera donc tous ceux qui veulent approfondir leurs connaissances sur la cellule, sans se plonger dans les milliers de publications internationales traitant de points très spécifiques. Il donne un survol accessible et complet de la littérature scientifique. C’est dire qu’il s’adresse aux biologistes souhaitant aborder les domaines les plus récents de la biologie, qu’il s’agisse de biologistes praticiens, de chercheurs, d’immunologistes, d’hématologues, de biochimistes, de cancérologues, et bien sûr d’étudiants en médecine et en sciences.

P.B.