par M. SIMONET

 

Résumé

Médecin diplômé de l’Université Libre de Bruxelles, Jules Bordet découvre à 24 ans, alors qu’il est préparateur dans le laboratoire d’Élie Metchnikoff à l’Institut Pasteur, le rôle d’un constituant sérique thermolabile essentiel de l’immunité innée, l’alexine ou complément. Il se fixe au complexe antigène-anticorps, quelle que soit la nature de l’antigène ou de l’anticorps impliqué. La réaction dite de fixation de l’alexine/complément sera appliquée pendant de nombreuses années pour le diagnostic sérologique des maladies infectieuses. En 1901, Bordet prend la direction de l’Institut Pasteur du Brabant, nouvellement créé à Bruxelles, où il poursuit l’étude de l’immunité humorale. Il y entreprendra plus tard, d’une part des investigations sur la coagulation sanguine qui préciseront notamment le rôle des plaquettes dans le processus, et d’autre part des recherches bactériologiques qui conduiront à l’identification en 1906, de la bactérie responsable de la coqueluche, Bordetella pertussis. Sa découverte fondamentale en immunologie sera couronnée par l’attribution du Prix Nobel de physiologie/médecine en 1919, le premier décerné à un scientifique belge.


Mots-clés

immunité humorale, alexine, Élie Metchnikoff, coqueluche, réaction de fixation du complément, Octave Gengou.

 

Lire l'article

Revue de Biologie Médicale n°360 - Mai-Juin 2021.